DELTA avec de VONDOMMobilier Chaise accoudoirs hôtellerie rodCBeWx
  • Le 05/02/2014 à 05:29
  • Mis à jour le 09/02/2014 à 16:27
  • Réagir Réagir
Partager
3 boutiques Dépôt à vêtements d'occasion vente de de luxe OXuPkZi
Photo HD Sous la voûte, le nom d’un soldat allemand sera gravé le 9 février. Photo d’archives Franck LALLEMAND
  • REAGIR

Verdun. La cérémonie qui va se dérouler le dimanche 9 février à l’Ossuaire de Doumaumont n’est pas du goût de tout le monde. Ce jour-là deux pierres gravées sur la voûte du symbole de la Bataille de Verdun rendront hommage à deux soldats de la Grande Guerre disparus au combat en 1916. L’un est Français : Victor Manassy et l’autre, Peter Frundl, est allemand. Une première.

Yves Jadot, ancien maire d’Haudainville (localité proche de Verdun) et impliqué dans les associations mémorielles s’en est fortement indigné. « À titre personnel, cette cérémonie me scandalise et me bouleverse profondément », a-t-il écrit récemment à une foule de responsables d’associations patriotiques. « Même si dans l’Ossuaire les ossements des victimes sont mêlés, au nom de la Réconciliation, associer en ce lieu Français et Allemands est pour moi un sacrilège. Je suis pour la Réconciliation. La Réconciliation des peuples permet d’éviter les conflits mais se réconcilier ne veut pas dire oublier. Pour moi ce geste c’est trahir la mémoire de tous les Poilus qui ont combattu, qui sont morts ou qui ont été blessés sur les champs de bataille ».

Il ne mâche pas ses mots et apporte de l’eau à son moulin en citant plusieurs sources : « J’invite toutes les personnes sensibilisées par la mémoire des 1.300.000 soldats Français morts au cours de la Grande Guerre à lire le discours prononcé par le Marchal Pétain lors de la cérémonie du 18 septembre 1927 ».

Yves Jadot fait aussi référence au président Lebrun qui en 1932 déclare lors de l’inauguration de l’Ossuaire : « C’est ici le cimetière de la France et c’était bien l’emplacement qui convenait le mieux pour y élever ce monument du Souvenir ». Il pense aussi à son grand-père du 44e RI. Le régiment de Maginot.

Il conclut sa lettre par : « Assez de repentance ! Irons-nous jusqu’à demander pardon à nos envahisseurs ? Aborder le Centenaire de cette façon est incompréhensible ».

La réponse de VGE

Bernard Boissé, président de l’Ossuaire, n’a pas répondu à la lettre : « Il confond la repentance, qui est se faire pardonner, et la réconciliation, qui est se mettre d’accord », explique-t-il.

Cette pierre gravée est « l’aboutissement de 100 ans de réflexion ». Et de citer de Gaulle et Adenauer, Valéry Giscard d’Estaing et Helmut Schmitt, François Mitterrand et Helmut Kohl.

Une réflexion longue aussi « au niveau du conseil d’administration » et une décision « adoptée à une large majorité des votants. On savait que des gens ne seraient pas d’accord ».

Précurseur l’Ossuaire, d’autant que le 11 novembre 2014, « à Notre-Dame-de-Lorette seront gravés, sans distinction de nationalité, les noms des 600.000 disparus » des batailles du début de la Première Guerre mondiale qui eurent lieu à cet endroit.

Et de citer aussi qu’en 1930 « les anciens combattants, Français et Allemands, s’étaient rassemblés pour dire « Plus jamais ça ». Les combattants eux-mêmes s’étaient réconciliés. S’il n’y avait pas eu la Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui, il y aurait déjà eu des pierres gravées ».

Invité à la cérémonie, l’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing, membre du conseil d’administration de l’Ossuaire, ne pourra venir. Il a envoyé une lettre à ce sujet au président Boissé. Il regrette de ne pas être là : « Car ce geste d’amitié entre la France et l’Allemagne me semble être un profond symbole. Je tiens à féliciter la Fondation et vous-même, Cher Monsieur le Président, pour cette heureuse initiative. J’aurai, en ce 9 février, des pensées émues et ferventes pour tous les combattants français et allemands de cette horrible bataille ».

Frédéric PLANCARD

  • Tags
  • Actualité
  • Région Lorraine
  • A la Une
  • Insolite
  • Fil info DELTA avec de VONDOMMobilier Chaise accoudoirs hôtellerie rodCBeWx
  • Edition de Verdun
  • Verdun

Réagir connectez-vous

  • Mot de passe oublié
  • Pas encore inscrit
Pas encore de compte ? créez votre compte

Cet article vous a plu ?

  • Devenez fan de notre page facebook principale et suivez notre compte twitter pour être informé de l’actu de votre région tout au long de la journée.
  • Soyez le premier informé en vous inscrivant gratuitement à nos newsletters d’alerte et en téléchargeant notre application mobile pour recevoir les notifications d’alerte
Rakuten Adra cher ou pas d'occasion sur TuwOPkXZil

Nous vous recommandons aussi

Nancy | Faits divers Mort suspecte d’un bébé âgé d’un an dans un hôtel
Que s’est-il passé rue du Tapis-Vert, à Nancy, à « l’hôtel » Saint-Georges, ...
Lorraine | Distinction Ces oubliés de l’Algérie enfin reconnus
Ils ont servi la France dans l’Algérie d’après-guerre, entre juillet 1962 et ...
DELTA avec de VONDOMMobilier Chaise accoudoirs hôtellerie rodCBeWxPlus d'articles Actualité

Reproduction interdite Vous avez une info ? Ecrivez-nous :